Retrouvez #ProjetMarseille sur les réseaux sociaux
  • ProjetMarseille - Twitter officiel
  • ProjetMarseille - Facebook officiel
  • Michel Pinard - Mairie de Marseille

Démocratie participative et transparence municipale

Depuis l’élection de M. Gaudin en 1995, depuis l’arrivée aux affaires de Mme Martine Vassal, depuis l’élection de M. Gilles dans le 3ème secteur, depuis l’adhésion de M. Ravier au Front National, depuis l’entrée de Mme Ghali au conseil municipal, les technologies de l’information ont transformé la gestion des affaires publiques dans des propositions qu’ils ne pouvaient, à l’époque, imaginer.

C’est pourquoi ProjetMarseille entend proposer à nos concitoyens une méthode de gouvernance nouvelle. Il ne s’agit pas de court-circuiter les institutions municipales. Les lois ne le permettraient pas. Il ne s’agit pas de laisser sur la touche les partis politiques. Même si leur crédit est faible, même si leurs représentants sont usés, ils concourent toujours -comme le stipule l’article 4 de notre Constitution- à l’expression du suffrage universel.

ProjetMarseille veut instaurer, sur l’étendue de Marseille, une pratique démocratique plus participative.

Le premier prendra la forme d’une Agora citoyenne accessible sur le site internet de la Ville de Marseille. Les habitants pourront y proposer des idées utiles à la vie quotidienne des Marseillais. Les idées les plus séduisantes et les plus opérationnelles seront soumises à l’étude des services techniques compétents et à l’examen du maire d’arrondissement concerné, voire, du Conseil municipal.

Le deuxième consistera à mettre en ligne, en temps réel, le budget municipal de la ville de Marseille et ses budgets annexes, pour que les habitants aient une connaissance précise de l’usage de l’argent public. Tous ceux qui contribuent au budget de la commune par leurs impôts y trouveront certainement des informations appréciables.

 

Loin d’être démagogique -comme le prétendront ceux qui ont intérêt à entretenir un brouillard épais sur la gestion des finances municipales- cet outil permettra d’éviter que des dépenses inutiles s’additionnent, au détriment du traitement des besoins les plus criants.

Accessoirement, cet affichage permanent des finances municipales facilitera le travail de la Chambre régionale des comptes, avec laquelle ProjetMarseille entretiendra un dialogue suivi et constructif pour maximiser l’efficacité de la gestion municipale.